Menu Fermer

APS, une association au cœur de la cité

L’APS du Pays des gaves a de nombreux partenariat avec les associations locales. PHOTO DOMINIQUE GUIRAUTON 

L’Association de prévention spécialisée (APS) du Pays des gaves s’est réunie en assemblée générale le 9 mai. De nombreux présidents d’associations partenaires d’APS étaient présents ainsi que M. Hamon, élue et Jacques Cassiau-Haurie (Conseil général).

Philippe Dubois a présidé la séance qui a débuté par le rapport financier présenté par la trésorière Régine Durand. Malgré un déficit de 8 600 euros, l’association a réussi à maintenir une gestion saine. La dotation du Conseil général pour 2010 était de 436 830 euros, mais des charges s’élevant à 489 081 euros explique le négatif.

La présentation des nombreuses actions d’APS Pays des gaves a montré l’importance sur le territoire de cette association.

Action éducative et sociale

Le bilan des rencontres avec les jeunes de 12 à plus de 18 ans montre que les accompagnements sont de nature plus éducative avec les plus jeunes et plus sociale avec les 18 ans et plus. Par exemple, l’atelier MécaMx64, ouvert tous les mercredis à Mourenx, permet à une vingtaine de jeunes de 12 à 15 ans de partager une passion pour la mécanique et du deux-roues, tout en acquérant des notions essentielles de sécurité, de partage et d’échange, de rencontres et de solidarité.

À Orthez, c’est la glisse qui intéresse les jeunes qui ont créé le Urban ride Orthez (URO), à l’origine de nombreuses manifestations dans la ville.

Autre exemple pour des 16–20 ans, une sortie accrobranches, en partenariat avec la Mission locale, le centre socioculturel et la Maison départementale de la solidarité, a permis à une dizaine d’entre eux de passer une journée propice à la rencontre, aux échanges, au plaisir de partager ensemble.

« Ce partenariat nous a permis de croiser nos regards sur les difficultés que rencontre la jeunesse d’aujourd’hui », explique Marc Petit-Breuilh, éducateur à l’APS.

La Journée des familles ou la Journée des femmes, le 8 mars, ont été aussi l’occasion pour l’association de s’impliquer auprès des jeunes et des familles.

Le projet de service

Mis en place en 2008 pour six ans, un bilan intermédiaire annuel du projet de service a été présenté. Il est composé de neuf sous projets : implication des jeunes à la vie de la cité (citoyen, militant), rencontre jeunes et moments festifs, atelier jeunes, atelier mécanique, agir avec les filles, fêtes et repas de proximité, accès des jeunes à la santé, à la formation et à l’emploi, glisse, jeunesse et espace public.

Sud Ouest – Article publié le 14/05/2011 par Dominique Guirauton.